À quoi sert le contrôle technique ?

Le contrôle technique d’une voiture est une procédure importante, car en cas d’oubli le propriétaire de l’auto risque une amende de 135 € et un retrait de 7 jours de son certificat d’immatriculation. La carte grise n’est restituée qu’au moment où l’on obtient le procès-verbal du contrôle technique. Le coût de l’examen technique est d’environ 90 €. Les assurances pour véhicules ne prennent pas en compte l’état du contrôle technique car celui ci est quasiment obligatoire pour les voitures en circulation.

Quel est l’objectif du contrôle technique ?

L’évaluation technique est une démarche qui consiste à identifier les anomalies liées à 125 points de contrôle qui sont examinés par le centre d’examen technique. Cet examen permet d’établir un bilan complet de l’état du véhicule. Durant l’examen le centre vérifie plusieurs éléments dans la sécurité, niveau de pollution, visibilité… De nouveaux points de contrôle permettent de renforcer le contrôle technique depuis le 1er janvier 2012. Parmi ces nouveaux examens, citons :

  • Le système de désembuage du pare-brise.
  • Réglage de direction des phares antibrouillards.

Ces examens sont valables uniquement pour les voitures qui en sont équipées. Rappelons que le certificat du contrôle technique et l’attestation de l’assurance du véhicule sont des éléments essentiels et primordiaux à posséder.

Comment se déroule le contrôle technique ?

Pour effectuer un contrôle technique, on doit se rendre dans un centre agréé par le préfet du département. En cas de dysfonctionnement de certains éléments de la voiture, on doit faire les réparations dans un délai de 2 mois. Lorsque la remise en état est achevée, on est obligé de passer la contre-visite. Notons que la contre-visite est payante lorsque les défauts constatés relèvent de certains points comme : une défaillance de pneus, éclairage, carburant, anomalie de fonctionnement…

À l’échéance de la visite technique le centre de contrôle colle un timbre carte grise sur le certificat d’immatriculation. Il inscrit A sur la vignette si la voiture n’a besoin d’aucune contre-visite et S dans le cas où une contre-visite est obligatoire. Lorsqu’aucune anomalie n’est détectée, le contrôleur remet à l’automobiliste 2 documents :

Trouver une bonne Mutuelle
  • Le procès-verbal du contrôle technique qui présente un récapitulatif du centre de contrôle, les coordonnées du propriétaire, les caractéristiques de la voiture, la date et la nature des examens réalisés.
  • Une vignette que l’on doit coller sur le pare-brise pour enseigner la date de la prochaine visite.
Controle technique

Controle technique

Qu’est-ce que le pré contrôle technique ?

Le pré contrôle technique est une démarche permettant d’anticiper la révision technique qui est valable pour différentes catégories de véhicules : voitures classiques, camping-car, poids lourds, utilitaires, voitures de collection, véhicule GPL. Cet examen permet d’éviter d’avoir un PV de contrôle technique défavorable et de perdre du temps dans les réparations nécessaires à la contre-visite.

Les défauts les plus constatés au cours d’un contrôle technique sont les problèmes de gaz, éclairage, pneu, et freinage. Le principe du pré contrôle technique consiste à effectuer soi-même quelques réparations en amont afin de réduire les risques de devoir passer une contre-visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.