Assurance auto et la pollution

Les mairies accordent certains avantages aux propriétaires de véhicules les moins polluants. Grâce à cette initiative, les conducteurs pourront faire des économies et préserver l’environnement. Conduire des voitures écologiques est l’occasion de réduire les frais d’acquisition et de mise en circulation comme les cotisations d’assurance de l’automobile grâce au bonus généré par les véhicules les moins polluants.

Les compagnies d’assurance encouragent l’achat des véhicules propres

Ceux qui possèdent une Toyota Prius III pourront bénéficier d’une réduction de 100 € sur la première cotisation d’assurance automobile chez MAAF. En assurant chez MACIF ses véhicules propres, le contrat d’assurance responsabilité civile bénéficie d’une réduction de 10 à 30 % pour encourager la conduite responsable. Les titulaires d’une voiture moins polluante ont droit à des tarifs préférentiels chez Aviva Assurances. Cette offre est valable pour les automobiles à motorisation hybride et les voitures ayant moins de 120 g/km de taux d’émissions de CO2.

Bénéficiez des bonus surprenants en investissant sur des véhicules propres

Le taux d’émissions de CO2 est une valeur exprimée en g/km. En investissant dans l’acquisition d’une voiture écolo, le propriétaire a droit à un bonus intéressant permettant d’amortir le coût d’achat ainsi que les prix de la mise en circulation telle que les assurances. Dans ce cas, les bonus peuvent atteindre 6300 € de prime pour les automobiles les moins polluantes.

Pour ne pas payer d’écotaxe, il est important de rouler en voiture dont le taux d’émissions de CO2 est compris entre 61 et 130 g/km. Les véhicules les plus polluants seront lourdement pénalisés. L’écotaxe la plus élevée atteint 8000 €. Un tel malus s’applique au propriétaire de voitures extrêmement polluantes (supérieur à 200 g/km). La pénalité alourdit davantage les frais de mise en circulation. Le malus écologique entraîne une majoration du prix d’achat allant de 150 à 8000 €.

Assurance auto et pollution

Assurance auto et pollution

Le principe du bonus écologique pour réduire les frais d’assurance

Le bonus écologique est un système visant à inciter les conducteurs à investir dans l’achat de véhicules neufs émettant le moins de CO2. Cette prime permet d’aider les consommateurs dans l’achat d’une automobile neuve. Ceux qui investissent dans l’acquisition d’une camionnette électrique ont droit à un bonus de 6300 €, car le véhicule émet entre 0 à 20 g/CO2/km.

Certains concessionnaires acceptent d’avancer le montant du bonus qui sera directement déduit du coût d’achat TTC. Dans le cas où le vendeur ne souhaite pas avancer la prime écologique, il faudra remplir un formulaire de demande de versement de bonus à envoyer à l’Agence de Service et de Paiement (ASP).

Les vignettes auto : les pastilles antipollution

Les vignettes de voitures sont des pastilles de couleur à coller sur le pare-brise. Cet autocollant disponible en 7 couleurs détermine 7 niveaux de pollution allant du vert au gris. L’objectif de ces pastilles antipollution consiste à encourager l’achat de véhicules propres. Les vignettes permettent d’avoir un aperçu du Bonus Malus Ecologique Auto et bénéficient de nombreux atouts comme : autorisation de circuler en ville selon les modalités fixées par le maire.

Les propriétaires de voitures écolos jouissent d’une aire de stationnement favorable ainsi que des conditions de circulation privilégiée. Les voitures électriques et les autos les moins polluantes pourront garer gratuitement (en fonction des communes), circuler même durant les pics de pollution et accéder aux nouvelles zones de circulation réduite.