Comment réagir face à un accident de la route ?

Certes, il est important de remplir le constat amiable d’accident lors d’un sinistre, mais lorsque l’événement cause de graves blessés, la priorité est de prendre soin des victimes. Voici quelques conseils pour réagir efficacement face à un accident de la route.

Déplacer les victimes d’un accident de la route

Généralement, les victimes d’un accident de la route ne doivent pas être déplacées, car cela risque d’aggraver l’état de la personne blessée. Seules quelques situations critiques permettent aux témoins-secouristes bénévoles de dégager les victimes d’un accident de la route. C’est le cas où la personne est étendue au milieu de la route ou lorsque la victime est inconsciente dans une voiture qui commence à prendre feu.

Quand l’accidenté est inconscient et qu’il est effondré sur son volant, il est préférable de basculer délicatement sa tête en arrière vers le dossier du siège en position neutre. Ce geste salvateur permet d’éviter qu’il meure étouffer à cause de l’obstruction des voies respiratoires. La meilleure position est d’éviter les mouvements latéraux en maintenant la tête et le cou dans l’axe du tronc.

Rappelons que le fait de ne pas venir en aide à des victimes d’accidents de la route est sanctionné par la loi pour la non-assistance à des personnes en danger. De plus, les secouristes bénévoles sont couverts par la convention d’assistance bénévole lors de leur intervention.

Prendre soin d’un motocycliste accidenté

Quand un motard est impliqué dans un accident de la route, il est vivement recommandé de ne pas retirer son casque. On peut toutefois ouvrir sa visière afin de vérifier si la victime est consciente. Dans le cas où l’accidenté de la route porte un casque intégral, on peut contrôler sa respiration en passant une main sur le front et les doigts sous le menton. À partir de cette position, on bascule légèrement la tête du motard en arrière puis vérifier sa respiration en se penchant sur la victime.

Trouver une bonne Mutuelle

Dans le cas où le motard ne respire plus, on n’a pas le temps d’attendre les secouristes. Il faut pratiquer immédiatement un massage cardiaque. Il s’agit d’appuyer au milieu de son thorax au rythme de 120 fois par minute jusqu’à l’arrivée des secouristes.

Réagir face à un accident de la route

Réagir face à un accident de la route

Les bons réflexes à avoir lors d’un accident de la route

Pour maximiser les chances de survie des personnes accidentées, il est important de signaler le lieu et le contexte de l’accident aux spécialistes. Le premier témoin de l’accident doit allumer ses feux de détresse et stat