Connaître les critères de tarification

Les critères de tarification de l’assurance auto peuvent se faire en fonction de certaines caractéristiques comme le kilomètre roulé. Des compagnies d’assurance voiture prennent en compte plusieurs éléments pour évaluer le montant du contrat de couverture voiture. Les critères permettent de déterminer le risque que présente l’automobiliste. Ce risque prend en compte le véhicule et le profil du conducteur.

Les critères de tarification liée au conducteur

Les critères liés au conducteur dépendent de l’assuré et de ses antécédents. Pour évaluer la prime d’assurance, l’assureur prend en compte différentes informations comme l’âge, le sexe, l’ancienneté du permis et la situation familiale de l’assuré. Ainsi, un jeune chauffeur est jugé plus dangereux pour la circulation qu’un automobiliste expérimenté. Les femmes font moins d’accidents que les hommes. Ce constat permet de réduire les tarifs des assureurs à leurs clientes.

La conduite exclusive, le second conducteur, le fait de déclarer un jeune conducteur sont autant d’éléments qui influent sur le montant de la police d’assurance véhicule. Les indices de tarification liés aux antécédents de l’automobiliste sont également des critères déterminant la prime d’assurance. Le coefficient bonus/malus permet de dresser l’historique du chauffeur. Le nombre de sinistre responsable ou non, les suspensions de permis sont des informations cruciales dans la détermination du niveau de risque pour la compagnie d’assurance.

Les critères de tarifications liées à la voiture assurée

Le coût de l’assurance automobile varie selon la nature de l’automobile à couvrir. Ainsi, le coût de l’assurance voiture dépend :

  • De sa marque
  • Son prix d’achat ou valeur
  • Son ancienneté
  • Les frais de réparation engendrés
  • La puissance fiscale
  • La vitesse maximale

Autres indices déterminant la prime d’assurance :

  • L’usage du véhicule (s’en servir à des fins personnelles, professionnelles ou les deux)
  • Son lieu de stationnement
  • Le nombre de kilomètres effectué dans l’année
Criteres de tarification

Critères de tarification

Critères de tarification selon le passé du conducteur

Certains textes réglementaires déterminent les cas où les compagnies d’assurance peuvent imposer des majorations de cotisations. Une suspension de 2 à 6 mois de permis de conduire entraîne une augmentation maximale de 50 % de cotisations. La plus-value maximale est de 100 % pour une suspension de plus de 6 mois, un délit de fuite après accident, des fréquences d’accident anormales comparées à la fréquence moyenne…

Trouver une bonne Mutuelle

La majoration maximale est de 150 % si l’assuré est responsable d’un accident alors qu’il conduit en état alcoolique. Une majoration de 200 % peut être appliquée pour les conducteurs qui constatent plusieurs suspensions de plus de 2 mois au cours de la même période de l’année. Notons que ces différentes majorations se cumulent et ne peuvent pas dépasser 400 %. Au bout de 2 années de couverture, les majorations sont supprimées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.